La Banque centrale européenne allonge 600 milliards de plus

Christine Lagarde: «
Nous nous félicitons tout particulièrement de la proposition de la Commission européenne relative à un plan de relance
».
Christine Lagarde: « Nous nous félicitons tout particulièrement de la proposition de la Commission européenne relative à un plan de relance ». - EPA.

Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE) n’y est pas allée par quatre chemins, ce jeudi lors de la conférence de presse qui suivait la réunion du conseil des gouverneurs. La récession sera très profonde cette année ; et la reprise, certes toujours attendue au troisième trimestre, moins dynamique qu’on espérait, a-t-elle expliqué. Les pouvoirs publics doivent dès lors user de tous les moyens dont ils disposent pour soutenir l’activité économique.

La BCE a promis de faire sa part du travail et entend le prouver : ce jeudi, le conseil des gouverneurs a décidé de doper ses rachats d’actifs financiers – obligations souveraines surtout, mais aussi obligations d’entreprises. Mais l’institut d’émission de la zone euro compte aussi sur les chefs d’Etat et de gouvernement pour donner leur aval au plan de relance proposé il y a une huitaine par la Commission européenne, a insisté Christine Lagarde.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct