Le permafrost arctique en péril grave

La mise en place de barrages flottants n’a offert qu’une maigre protection.
La mise en place de barrages flottants n’a offert qu’une maigre protection. - AFP.

La répétition de la marée noire de l’Exxon Valdez en 1989 : l’organisation écologiste Greenpeace a trouvé une image forte pour qualifier la gigantesque pollution qui frappe la toundra et la rivière Ambarnaya, transformant celle-ci en gigantesque serpent rougeâtre dans l’extrême nord de la Russie. Mais si dans une baie de l’Alaska le pétrole s’était écoulé d’un pétrolier naufragé, en Russie c’est le réservoir d’une centrale électrique qui a cédé, répandant son contenu sur plus de 350 km2 près de la ville de Norilsk. La mise en place de barrages flottants n’a offert qu’une maigre protection.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct