Bruxelles lance le prêt proxi en attendant mieux

Bruxelles était la seule Région du pays à ne pas avoir de mécanisme permettant à des particuliers de prêter de l’argent à de petites entreprises de manière fiscalement avantageuse. Suite à la crise du coronavirus, elle a créé « le prêt proxi ». Les modalités pratiques ne sont pas encore connues car elles font toujours l’objet de discussions. Le prêt devrait être opérationnel d’ici à la fin du mois, nous assure-t-on au cabinet de la secrétaire d’Etat à la Transition économique, Barbara Trachte. Quelques balises ont néanmoins été fixées. Le prêt pourra être d’une durée variable (par exemple : 3, 5 et 8 ans) avec un maximum de 250.000 euros par entreprise qui emprunte. La personne qui prête peut, elle, investir un maximum de 50.000 euros par entreprise et par année fiscale avec un maximum absolu de 200.000 euros. Les taux d’intérêt minimum et maximum sont à définir mais on devrait se trouver dans la même zone que la Wallonie et la Flandre (entre 0,875 % et 1,75 %).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct