Le congé maternité ne sera plus raboté: «Une injustice qui avait trop duré»

Le congé maternité ne sera plus raboté: «Une injustice qui avait trop duré»
D.R.

La crise du Coronavirus aura au moins apporté une avancée majeure pour de nombreuses femmes. Ce jeudi, la chambre a approuvé en séance plénière une proposition de loi Ecolo-Groen-PS visant à préserver le repos d’accouchement de quinze semaines, après la naissance de l’enfant. Cette loi entre en vigueur avec effet rétroactif au 1er mars 2020. Jusqu’à présent, les femmes qui tombaient malades, ou étaient écartées dans les six semaines précédant la naissance entamaient dès ce moment leur congé de maternité... Ce qui les contraignaient à devoir retourner travailler et donc à se séparer d’un nourrisson d’à peine parfois neuf semaines. Une injustice incompréhensible pour beaucoup, et dénoncée de longue date, notamment par la Ligue des Familles, les associations de femmes, les mutuelles et les syndicats. Plusieurs propositions de loi avaient d’ailleurs déjà été déposées : par le PS, le groupe Ecolo-Groen, le CDH.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct