Discrimination sexiste à la direction des théâtres: des chiffres interpellent

Le Théâtre de Namur, ici durant l’Intime Festival, est l’un des lieux où la procédure de nomination d’un.e directeur.trice est enclenchée.
Le Théâtre de Namur, ici durant l’Intime Festival, est l’un des lieux où la procédure de nomination d’un.e directeur.trice est enclenchée. - Pierre-Yves Thienpont

Les femmes sont trois fois moins compétentes en théâtre que les hommes. Vous êtes choqués par cette phrase, volontairement outrancière ? C’est pourtant ce qu’une étude récente pourrait laisser croire à première vue. En effet, dévoilée en exclusivité au Soir, une toute nouvelle analyse effectuée dans le cadre du projet La Deuxième Scène, a mesuré la répartition hommes – femmes à la direction des vingt plus grosses institutions théâtrales, ainsi que dans les budgets. Sans surprise, le résultat est très favorable aux hommes : les directeurs comptent 70 % des mandats et gèrent 72 % des budgets, les directrices se partagent 20 % des postes et 18 % des budgets, le reste étant géré par des directions mixtes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct