En Suède, l’échec annoncé du non-confinement

Le Premier ministre sudédois Stefan Lofven
Le Premier ministre sudédois Stefan Lofven - AFP

Lundi, sous la pression de l’opposition, le Premier ministre Stefan Löfven a annoncé qu’une commission d’enquête sur les conditions de lutte contre le coronavirus en Suède sera lancée avant l’été. De petits groupes de manifestants se réunissent régulièrement au centre de Stockholm, fleurs à la main, pour dénoncer le nombre de morts en Suède (4639 au dernier bilan). Pour Déborah, une dentiste, « c’est le résultat du non-confinement qui a permis au virus de se diffuser, lentement ». « Il faut être stupide pour faire les choses différemment que dans le reste du monde, en étant persuadé qu’on a raison », déplore August, étudiant.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct