Les bars se préparent à recevoir les fêtards

Boire un verre, oui, mais plus à n’importe quelle condition.
Boire un verre, oui, mais plus à n’importe quelle condition. - Hatim Kaghat.

Patron, une bière ! Dès lundi, après trois longs mois d’inactivité, les pompes vont à nouveau être mises sous pression. C’est le cas notamment pour les grandes institutions bruxelloises habituées à faire le plein de clientèle en journée comme en soirée mais qui doivent désormais digérer les contraintes imposées durant cette reprise d’activité post-confinement. Pas de quoi semble-t-il décourager les exploitants qui attendaient cette réouverture de pied ferme et ce, malgré les contraintes. « Cela ne va être simple mais nous sommes évidemment ravis de rouvrir », entame Axel Van Tuijn qui gère le Bar du Matin, à Forest, un incontournable des nuits bruxelloises. « On ne va pas se plaindre d’autant que les mesures imposées sont finalement plus souples que ce que nous attendions ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct