Femme enceinte tuée par des chiens en France: des analyses ADN attendues fin août

Femme enceinte tuée par des chiens en France: des analyses ADN attendues fin août
Belga

Le premier semestre touche à sa fin. Ce devait être la période où les conclusions des analyses ADN dans l’affaire Pilarski devaient être rendues, rappelle l’Union. C’est l’un des éléments qui doit permettre d’établir les responsabilités du drame survenu le 16 novembre dernier, en France, en forêt de Retz.

Dans son dernier communiqué de presse sur le dossier, le 24 février dernier, le procureur de la République de Soissons, Frédéric Trinh, indiquait l’échéance de l’été après que « plusieurs laboratoires d’expertise génétique ont été contactés pour réaliser des devis concernant la recherche d’ADN animal sur le corps d’Élisa Pilarski et pour comparer les éventuelles traces retrouvées avec les prélèvements effectués sur les chiens. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct