Robert Hirsch, financier bruxellois, condamné en Suisse pour avoir fait disparaître 158 millions d’euros

Le tribunal de Genève a conclu que Robert Hirsch «
 avait fait de son activité coupable sa profession
».
Le tribunal de Genève a conclu que Robert Hirsch « avait fait de son activité coupable sa profession ». - JEAN-MARC QUINET.

Notre nom nous détermine-t-il ? Comme son homonyme français, acteur de théâtre, de cinéma et de télévision décédé fin 2017, le financier bruxellois Robert Hirsch n’aimait rien d’autre que les rôles de composition. Comment aurait-il pu sinon – caboteur, flagorneur, enjôleur – convaincre ses clients de lui prêter ces 158 millions d’euros qui, souligne l’acte d’accusation dressé en Suisse, ont disparu ? Mais si Robert Hirsch le Français a terminé Sociétaire de la Comédie-Française et détenteur d’un Molière, Robert Hirsch le Belge, lui, vient piteusement d’écoper à Genève d’une peine de 36 mois d’emprisonnement dont 27 avec sursis pour abus de confiance, banqueroute frauduleuse, détournement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct