Lettre d’Europe: la mauvaise réputation

La Belgique a bien géré la crise sanitaire dans les hôpitaux, sans images dantesques de malades empilés dans les couloirs à l’italienne, sans reconversion urgente d’un pavillon de foire en hôpital, à l’espagnole.
La Belgique a bien géré la crise sanitaire dans les hôpitaux, sans images dantesques de malades empilés dans les couloirs à l’italienne, sans reconversion urgente d’un pavillon de foire en hôpital, à l’espagnole. - Pierre-Yves Thienpont.

Comment vas-tu ? Ton pays semble dévasté par ce virus. J’espère que toi et ta famille êtes OK » Ce message vieux de quelques jours provient d’un ami chilien visiblement affolé par ce qu’il a compris de la situation belge suite à la pandémie. Il est vrai que s’il a vu à la télévision, il y a quelques semaines, le président des Etats-Unis brandissant un graphique en désignant la Belgique comme la « championne du monde » du nombre de morts du Covid-19, il ne pouvait que se dire que son amie belge, à des dizaines de milliers de kilomètres de Santiago, devait être plongée dans un cauchemar et en grand danger.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct