Lamine Diack, le «vieux lion» face à ses juges

@Photo News
@Photo News

Drôle d’endroit pour fêter (à un jour près) son 87e anniversaire… Ce lundi, 5 mois après une première ouverture avortée suite à l’arrivée tardive de certaines pièces, Lamine Diack devra répondre de corruption, abus de confiance et blanchiment en bande organisée devant les juges de la 32e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Le procès, qui devrait durer une dizaine de jours, pourrait valoir jusqu’à 10 ans de prison à l’ancien président sénégalais de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF, rebaptisée aujourd’hui World Athletics), qu’il a dirigée de 1999 à 2015.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct