Les Belges rêvent d’un meilleur monde, mais se font peu d’illusions

Parmi les enseignements du sondage de Greepeace
: beaucoup de Belges retiennent de la crise la solidarité qui s’est exprimée tous azimuts, notamment pour la confection de masques.
Parmi les enseignements du sondage de Greepeace : beaucoup de Belges retiennent de la crise la solidarité qui s’est exprimée tous azimuts, notamment pour la confection de masques. - Belga.

Plein de désirs, mais pas de folles illusions. C’est le visage des Belges qui apparaît en filigranes du sondage réalisé auprès de 1.500 personnes à propos du monde qu’il désirerait voir émerger de la crise du coronavirus. Réalisée par un institut de sondage néerlandais à la demande de Greenpeace Belgique, l’enquête montre que, pour un Belge sur deux, il n’y aura pas de différence entre « l’avant » et « l’après »-Covid. Un sur cinq pense même que la situation sera pire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct