Polémique sanitaire après la manifestation anti-raciste à Bruxelles

Polémique sanitaire après la manifestation anti-raciste à Bruxelles

En début de soirée, Sophie Wilmès a regretté dans un tweet que les consignes sanitaires n’aient pas été respectées. La Première compte s’entretenir avec les bourgmestres concernés et les autorités régionales, indique-t-elle, afin de « tirer les leçons de ce week-end ».

De ce que nous avons constaté sur place, il est clair que la règle du « un mètre et demi » était impossible à respecter. Mais la très grande majorité des participants portaient le masque. La Ville de Bruxelles avait d’ailleurs veillé à distribuer 4.000 masques aux organisateurs. Et ceux-ci se sont effectivement montrés très attentifs à ce que la consigne soit respectée.

Mais cela suffisait-il ? Pour le virologue Marc Van Ranst, la réponse est clairement non. « La protestation de masse n’était pas une bonne idée d’un point de vue virologique. Il devient également plus difficile d’expliquer aux gens maintenant qu’ils doivent garder leurs distances ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct