A Moscou, le parti de Marine Le Pen obtient in extremis un accord sur sa dette russe

Le Rassemblement national de Marine Le Pen avait contracté un prêt de 9 millions d’euros en Russie en 2014. Il devra le rembourser jusqu’en 2028.
Le Rassemblement national de Marine Le Pen avait contracté un prêt de 9 millions d’euros en Russie en 2014. Il devra le rembourser jusqu’en 2028. - AFP.

C’est un curieux partenaire financier pour un parti politique européen : Aviazaptchast, entreprise russe vendant des pièces détachées d’avions soviétiques en Afrique et impliquée dans des trafics d’armes, vient d’accepter de rééchelonner la dette de 9 millions d’euros que le Rassemblement national (RN), le parti de Marine Le Pen en France, avait contractée en 2014 à Moscou.

La créance avait initialement été donnée par First Czech-Russian Bank (FCBR), banque russe en faillite, avant d’être transférée au fil des ans dans la plus grande opacité à Aviazaptchast.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct