Ageas (presque) débarrassée du boulet Fortis

L’avocat Mischaël Modrikamen qui représente d’anciens actionnaires de Fortis.
L’avocat Mischaël Modrikamen qui représente d’anciens actionnaires de Fortis. - BELGA.

D’une crise à l’autre, des subprimes de 2007-2008 au coronavirus de 2020, c’est le temps qu’il aura fallu à Ageas pour solder (quasi) définitivement le dossier de la déconfiture de l’ex-Fortis. Ce lundi, la compagnie d’assurances, héritière de Fortis Holding, a annoncé avoir conclu un accord à l’amiable avec l’avocat Mischaël Modrikamen – représentant 150 actionnaires de l’ancien fleuron de la bancassurance belgo-néerlandaise – pour mettre fin aux actions judiciaires civiles engagées par ce dernier à son encontre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct