Retour gagnant au roman pour Elena Ferrante

Tout ce qui plaisait dans «
L’amie prodigieuse est là
», à commencer par la ville de Naples.
Tout ce qui plaisait dans « L’amie prodigieuse est là », à commencer par la ville de Naples. - Belgaimage / Richard Villalon

Dire qu’Elena Ferrante a trouvé son public avec les quatre volumes de L’amie prodigieuse est une affirmation bien faible au regard du succès mondial qui est désormais le sien, prolongé par une série télévisée actuellement à mi-parcours. Du coup, l’année dernière, deux traductions, Chroniques du hasard, une suite d’articles sur les sujets les plus divers, et encore davantage – pour ce que cela révélait de la personnalité d’une autrice mystérieuse – Frantumaglia, composé de correspondance et d’entretiens, avaient été scrutés avec attention.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct