Les étudiants, également secteur en danger

Les étudiants, également secteur en danger
Photo News.

Cette action permet via un site internet (www.noonefails.be) d’appeler, d’envoyer des sms ou des mails à la ministre. Dès ce lundi, avant même l’annonce effective du lancement de cette initiative, plus de 350 messages avaient déjà été adressés à la ministre.

Que revendiquent ces étudiants et leurs soutiens ? Simplement des mesures de compréhension en regard d’une situation exceptionnelle qui réclame pour ce qui les concerne des mesures exceptionnelles, comme dans d’autres secteurs d’activité lourdement touchés par la crise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct