Rentrée scolaire: vers un mélange de cours en classe à temps partiel et d’un enseignement à distance au mois de septembre?

Rentrée scolaire: vers un mélange de cours en classe à temps partiel et d’un enseignement à distance au mois de septembre?
Photo News

La ministre de l’Enseignement Caroline Désir et l’administration de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont présenté lundi après-midi aux acteurs de l’enseignement différentes stratégies pour organiser la prochaine rentrée scolaire dans un avenir sanitaire encore incertain aujourd’hui.

Si la pandémie de Covid-19 devait avoir complètement disparu d’ici le mois d’août, la rentrée de septembre se ferait alors de manière habituelle avec la présence à temps plein en classe des quelque 900.000 élèves que compte la FWB. Mais si un rebond de la maladie devait se produire dans le courant de l’été à la suite des mesures de déconfinement, l’option d’une rentrée hybride, faite d’un mélange de cours en classe à temps partiel et d’un enseignement à distance complémentaire grâce au numérique, est également envisagée.

Pour mettre précisément en route cette stratégie numérique, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a déjà prévu de mobiliser 5 millions d’euros.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct