«Fenêtre sur cour»: des hussards sur le toit de la Montagne Magique

Avec son légendaire humour noir, Agnès Limbos, spécialiste du théâtre d’objets, devrait s’inspirer du film de Hitchcock.
Avec son légendaire humour noir, Agnès Limbos, spécialiste du théâtre d’objets, devrait s’inspirer du film de Hitchcock. - Yves Gabriel.

Chez Alfred Hitchcock, le spectacle se joue à travers les jumelles de James Stewart. Mais quand la Montagne Magique se fait son propre Fenêtre sur cour , pas besoin de se cacher pour zieuter la scène du crime. De l’escrime plutôt puisque, tels des hussards sur le toit, les artistes du théâtre jeune public vont, ce week-end, croiser le fer avec le cirque, le théâtre d’objet, la musique ou les marionnettes tout en foulant le toit de cette institution dédiée aux arts jeune public, en plein centre de Bruxelles. Installés sur les hauteurs de ces terrasses à ciel ouvert, ou aux fenêtres de la Montagne Magique, une douzaine de comédiens, acrobates et musiciens joueront pour des spectateurs logés au ras du sol, dans la cour et le jardin du théâtre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct