«Le Congo m’a rempli de bonheur» (vidéo)

Jean-Albert Gilson porte bien ses 90 ans, fêtés ce 1er mai. Sur son bureau, pour notre venue, des coupures de presse sur son cher Congo, des livres et des albums photos. Son deuxième pays, il l’a quitté en 1974 après des années de bonheur contrarié, de hauts et de bas avec avantage aux premiers. Il n’y est jamais revenu. Ce 4e enfant d’une famille originaire d’Anvers a mené l’essentiel de sa carrière au Congo, de 1955 à 1967, puis de 1970 à 1974. Entre-temps, devenu architecte paysagiste, il a dessiné le golf du Bercuit dans le Brabant wallon. Mais on sent, longtemps après, que son cœur bat encore là-bas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct