Suède: le nom de l’assassin d’Olof Palme va-t-il enfin être révélé?

Olof Palme - ici, le 19 septembre 1982, au soir d’un succès électoral social-démocrate - a été abattu en pleine rue d’une balle dans le dos le 28 février 1986, au centre de Stockholm.
Olof Palme - ici, le 19 septembre 1982, au soir d’un succès électoral social-démocrate - a été abattu en pleine rue d’une balle dans le dos le 28 février 1986, au centre de Stockholm. - EPA.

Toute la Suède est en effervescence. Les journaux, les radios et les télévisions ne parlent que de ça. Même le coronavirus, pour une fois, a été oublié. Car ce mercredi, le procureur spécial en charge d’enquêter sur l’assassinat d’Olof Palme va faire des révélations… et peut-être même identifier le coupable.

Il est difficile d’imaginer l’impact qu’a pu avoir cet attentat en Suède, sauf à invoquer l’assassinat du président Kennedy aux Etats-Unis. Olof Palme a été abattu en pleine rue d’une balle dans le dos le 28 février 1986, au centre de Stockholm, alors qu’il sortait du cinéma avec sa femme. Cet homme de gauche charismatique, incarnation de la social-démocratie en Suède, pourfendeur de l’apartheid et de l’énergie nucléaire, soutien des gouvernements communistes de Cuba et du Nicaragua, avait beaucoup d’ennemis potentiels… et sa mort a généré autant d’hypothèses.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct