Faillite de Swissport : trois solutions pour parer au plus pressé

Une partie des représentants syndicaux qui ont rencontré la Première ministre.
Une partie des représentants syndicaux qui ont rencontré la Première ministre. - Belga.

Les procédures classiques se sont déroulées après l’annonce de la faillite de Swissport Belgium, le gestionnaire de 60 % des services au sol aéroportuaires à Brussels Airport (accueil aux comptoirs, enregistrement, traitement des bagages, assistance et mouvements des avions, nettoyage, dégivrage…). Une société d’un peu moins de 1.500 personnes dont ni la direction ni les actionnaires (le groupe suisse Swiss, lui-même aux mains du groupe chinois HNA) ne peuvent assurer la survie de la filiale belge face à l’interruption des activités liées à la pandémie du coronavirus. C’est l’opérateur principal des services de « handling » à Brussels Airport (environ 60 %) qui travaille notamment pour Brussels Airlines, les compagnies du groupe Lufthansa et une partie des compagnies du groupe mondial Star Alliance…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct