La crise du Covid a stimulé les ventes d’aliments bio

Les ventes de fruits et de légumes bio, notamment en circuits courts, ont atteint des niveaux exceptionnels durant le confinement. © Photo News.
Les ventes de fruits et de légumes bio, notamment en circuits courts, ont atteint des niveaux exceptionnels durant le confinement. © Photo News.

On le sait : la crise du Covid-19 et le confinement qui s’en est suivi de mi-mars à début juin ont été très profitables à la distribution alimentaire. Supermarchés, supérettes, épiceries de quartier et vendeurs à la ferme ont bénéficié comme jamais de l’afflux et du budget des consommateurs priés de manger à la maison du matin au soir. Le bureau d’études GfK évoque « une croissance d’achats alimentaires des ménages de 15 % en mars-avril par rapport à 2019, alors que la consommation de denrées diminuait de 1 à 2 % par an ». En tête de gondole des produits les plus demandés ne figurent pas que les aliments à longue durée de conservation mais aussi les denrées fraîches. Mieux encore : toutes celles frappées d’une certification bio. C’est ce qui ressort de chiffres concordants.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct