Violences policières: «À chaque fois que je me rabaissais pour éviter les coups, on me relevait pour viser mon visage»

Mounaïme, 19 ans, a déposé plainte contre la police bruxelloise.
Mounaïme, 19 ans, a déposé plainte contre la police bruxelloise. - D.R.

En pleurs, traumatisé, le visage tuméfié. C’est dans ces conditions que Mounaïme, 19 ans, aura quitté le commissariat d’Etterbeek dimanche soir après avoir été interpellé en marge de la manifestation antiraciste tenue plus tôt sous la bannière Black Lives Matter, dans le centre de Bruxelles. Dès le lendemain, une courte capsule vidéo dans laquelle il revient brièvement – et encore sous le choc – sur les événements fait le tour de la toile.

Le jeune bruxellois, que nous avons rencontré chez ses parents, a accepté de revenir sur les faits et nous en a livré une version détaillée que nous reprenons ici.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct