Les masques commandés par la Défense ne respectent pas les normes de sécurité

Les masques ont quitté lundi la caserne de Peutie pour être répartis chez les grossistes en médicaments. © Belga
Les masques ont quitté lundi la caserne de Peutie pour être répartis chez les grossistes en médicaments. © Belga

Présentés lundi à la caserne de Peutie, les 15 millions de masques réutilisables reçus de la société luxembourgeoise Avrox pour 32 millions d’euros HTVA ne respectent pas les recommandations officielles de lavage, qu’elles soient belges ou internationales. Ils doivent être nettoyés à la main dans une eau à 30 degrés -sans nécessité d’y ajouter du savon ou un produit lessive-, alors que depuis l’épidémie de Covid-19, la préconisation pour annihiler le caractère infectieux du virus est généralement de 60 degrés en machine. Pour la Défense, qui a commandé ces masques, il y a lieu de ne pas confondre recommandation et obligation, ces masques sont enduits d‘un biocide éprouvé et leur efficacité a été démontrée par une série de tests en laboratoires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct