RD Congo: un mini-trip humanitaire qui fait des vagues

La police tente de disperser une manifestation demandant la réouverture des commerces, mardi au Grand Marché de Kinshasa
: la tension face aux mesures imposées pour contrer la pandémie ne cesse de croître dans le pays.
La police tente de disperser une manifestation demandant la réouverture des commerces, mardi au Grand Marché de Kinshasa : la tension face aux mesures imposées pour contrer la pandémie ne cesse de croître dans le pays. - AFP.

Humeur

Dans les premiers jours de la pandémie, alors que les autorités dotées de pouvoirs spéciaux assignaient à résidence la population belge et que la courbe ne cessait de grimper, des messages affluaient, venus de Kinshasa et d’ailleurs : stupéfaction devant l’état d’impréparation et les pénuries, émotion au vu de l’hécatombe dans les maisons de repos, qui choquait d’autant plus qu’en Afrique les aînés sont respectés et entourés, inquiétude à propos des amis belges et d’une diaspora dont beaucoup de membres font partie du personnel soignant et sont donc exposés en première ligne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct