L’idée de la consigne fait son retour en Wallonie

Le fléau des déchets sauvages est toujours patent.
Le fléau des déchets sauvages est toujours patent. - Photo News.

Le retour de la vengeance de la consigne, épisode 56. La première fois qu’on a parlé d’imposer une consigne sur les canettes en Wallonie, c’était en… mars 2011. Depuis, il y a eu des rapports, des auditions, des voyages d’étude, des discussions, des empoignades et, surtout, une opposition radicale de la grande distribution (Comeos), de l’industrie alimentaire (Fevia), des limonadiers et de Fost Plus, l’organisme qui organise la collecte et le recyclage des emballages dans notre pays. Au nord comme au sud, les représentants de l’industrie ont mis sur la table beaucoup d’argent pour financer la lutte contre les déchets sauvages par des campagnes de sensibilisation et des week-ends de nettoyage, pour lancer des « projets pilotes » alternatifs. Moyennant une contrepartie : pas d’avancée sur la consigne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct