Bruxelles: une PME sur trois menacée

Bruxelles: une PME sur trois menacée

Près d’un tiers des PME bruxelloises (27,9%) qui étaient encore en bonne santé avant la crise liée au coronavirus n’ont pas de réserves propres suffisantes pour survivre à cette crise, soit 22.110 entreprises, a fait savoir mercredi l’organisation entrepreneuriale Unizo sur la base d’une recherche effectuée par le spécialiste de l’information commerciale Graydon. En outre, 10.451 PME (13,1% du total) semblent ne disposer que de réserves modérées avec lesquelles elles peuvent à peine survivre.

Unizo met en garde contre un massacre économique dans la capitale. «S’il n’y a pas d’aide supplémentaire, de nombreuses PME viables vont déposer le bilan et disparaître, tandis que d’autres vont se diriger vers la faillite.»

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct