Affaire des masques non conformes: Wilmès invoque un contexte difficile, l’opposition crie à la mauvaise gestion

Affaire des masques non conformes: Wilmès invoque un contexte difficile, l’opposition crie à la mauvaise gestion
Photo News

La Première ministre Sophie Wilmès a invoqué jeudi le contexte difficile dans lequel les pouvoirs publics n’évoluent pour commander du matériel de protection face au coronavirus, notamment des masques, fussent-ils en tissu. L’opposition a quant à elle dénoncé la gabegie que constitue à ses yeux la livraison des masques en tissu commandés par la Défense et plusieurs groupes se sont prononcés en faveur d’un audit de la Cour des comptes.

Le 24 avril, le Conseil national de Sécurité (CNS) a décidé de fournir à chaque citoyen un masque dit de confort en vue du déconfinement. Le 27 avril, la Défense a été chargée de les commander. Le 15 juin, leur délivrance commencera en pharmacie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct