Tueries du Brabant: une collecte de 1.200 tests ADN

Jacques Genevois, lors de son arrestation injuste dans le cadre de l’affaire Loubna Benaïssa.
Jacques Genevois, lors de son arrestation injuste dans le cadre de l’affaire Loubna Benaïssa. - D.R.

L’enquête sur les Tueries du Brabant, qui a bénéficié d’un renfort significatif (15) d’enquêteurs, continue à explorer tous les aspects de ce vieux dossier concernant la mort de 28 personnes dans une série d’attaques contre des particuliers et des supermarchés dans les années 80.

La vaste enquête scientifique, forte des progrès de l’analyse ADN mené par l’INCC – Institut national de criminologie et de criminalistique – concerne ainsi 1.200 personnes dont les noms se retrouvent dans le dossier des Tueries, confirme le parquet fédéral.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct