Masques en tissu: les contrevérités de la Défense

Pour la Défense, ses masques en tissu sont conformes. Une affirmation doublement contestable.
Pour la Défense, ses masques en tissu sont conformes. Une affirmation doublement contestable. - Belga.

Mercredi, Le Soir publiait un article intitulé « les masques de la Défense ne respectent pas les normes de sécurité ». Le problème : le fait que les 15 millions de masques qu’elle a achetés à la société luxembourgeoise Avrox ne peuvent être lavés qu’à 30 degrés (à la main), au lieu des 60 recommandés (en machine). Le Soir révélait également qu’un concurrent d’Avrox avait été éliminé de ce marché public à près de 50 millions d’euros car ses masques n’étaient pas lavables à 60ºC.

En soirée, la Défense s’est fendu d’un communiqué de presse dans lequel elle tient à rappeler la conformité de ses masques en tissu. Un communiqué doublement contestable.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct