Les pâtes à tartiner en remettent une couche sur la qualité

Le roi italien Nutella, le tout nouveau Bruxellois Buddy Buddy et le prince liégeois Galler, trois visions du chocolat à tartiner pour un plaisir fou sur pain ou en dessert.
Le roi italien Nutella, le tout nouveau Bruxellois Buddy Buddy et le prince liégeois Galler, trois visions du chocolat à tartiner pour un plaisir fou sur pain ou en dessert. - Julien Bosseler.

Un million. C’est le nombre impressionnant de consommateurs supplémentaires qu’a engrangés Ferrero en France durant le confinement, grâce à sa pâte à tartiner star, le Nutella. C’est que, cantonnés à la maison, les Français ont voulu se faire davantage plaisir au petit-déjeuner, ainsi qu’à quatre heures et au dîner avec des desserts nappés de la fameuse pâte addictive. La marque a également gagné des points auprès des Belges. Ferrero Benelux indique que son produit phare a progressé de 16 % sur les trois derniers mois pour les mêmes raisons qu’en France. Colruyt Group relève même 50 % de ventes supplémentaires de Nutella dans ses magasins en début de confinement, suivi d’un affaiblissement. Delhaize parle quant à lui de 25 % de volume en plus de la mi-mars à la mi-mai.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct