Pourtant déconfiné, le commerce non alimentaire redoute la déconfiture

Ce sont les magasins de mode et ceux situés dans les centres commerciaux qui souffrent le plus.
Ce sont les magasins de mode et ceux situés dans les centres commerciaux qui souffrent le plus. - Belga.

C’était il y a tout juste un mois : le lundi 11 mai dernier, le commerce non alimentaire sortait d’un confinement forcé de sept semaines et demie. Et, malheureusement, les premiers signes – moroses – de la reprise après une poignée de jours se confirment aujourd’hui. A quelques exceptions près, cela reste mauvais, dit en substance Comeos, évoquant des chiffres d’affaires en recul de 50 %. La fédération du commerce organisé ne cite aucun nom mais plusieurs gros formats de la vente de détails sont en mauvaise posture.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct