Le sauvetage de Brussels Airlines bloque sur les sanctions

Le sauvetage de Brussels Airlines bloque sur les sanctions

Les négociations entre la Belgique et Lufthansa sur l’aide à Brussels Airlines sont près de conclure, mais achoppent sur la question des sanctions au cas où Lufthansa ne respecterait pas l’accord, écrit vendredi le journal L’Echo.

Selon le quotidien, le plus gros obstacle dans les négociations réside dans le mécanisme de sanctions qui interviendrait si Lufthansa, propriétaire de la compagnie aérienne belge, ne respectait pas les accords conclus. Deux options seraient sur la table : soit Lufthansa devrait payer une amende, soit le prêt accordé par le gouvernement belge se convertirait en actions. Un point très sensible, car Lufthansa ne veut pas d’ingérence du gouvernement dans ses affaires.

Les discussions entre le gouvernement belge et Lufthansa durent depuis des mois alors que le groupe allemand a déjà trouvé des accords avec les gouvernements allemand, suisse et autrichien.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct