Une sirène qui écaille les stéréotypes

Une sirène qui écaille les stéréotypes
Jessica Love.

S irène. Nom féminin, précise le Larousse. Pourtant, dans la mythologie déjà, ces créatures mi-terrestres mi-marines comptaient des hommes sur les récifs imaginaires. Aujourd’hui, avec le merveilleux Julian est une sirène, Jessica Love ouvre à nouveau tous les possibles sémantiques et interprétations de genre autour de ce mot fantasmagorique. Avec une infinie délicatesse, l’artiste américaine nous hypnotise, non par son chant mais par ses dessins aqueux et aquarelles onctueuses.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct