La Belgique négocie l’été des Belges à l’étranger (infographie)

Le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin lors d’un briefing à destination des ambassadeurs des pays européens et de l’espace Schengen.
Le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin lors d’un briefing à destination des ambassadeurs des pays européens et de l’espace Schengen. - BELGA.

La scène avait finalement quelque chose d’assez surréaliste. Le ministre des Affaires étrangères, Philippe Goffin, a invité les ambassadeurs et autres représentants des pays de l’UE et de Schengen (tous ne font pas partie des deux) à un tour de table pour dire si leur feu serait vert, orange, ou rouge pour les Belges cet été.

Pour inciter au vert, le virologue et président du comité scientifique coronavirus Steven Van Gucht a remis tous les chiffres en perspective, alors que, exhaustive dans la manière dont elle compte les décès du coronavirus (en incluant les cas suspects), la Belgique affiche un taux de mortalité parmi les plus élevés. Cette situation fait que certains pays, notamment la Grèce, ne laisseront à ce jour pas les Belges rentrer sans restriction (ici, une quarantaine).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct