Maggie De Block juge déraisonnable de négocier un vaccin en dehors de l’initiative européenne

Maggie De Block juge déraisonnable de négocier un vaccin en dehors de l’initiative européenne

« En faisant cela, vous affaiblissez tout le monde : tant l’initiative globale de la Commission que votre propre position », a réagi Mme De Block, après que quatre États membres ont signé un accord garantissant la fourniture à l’UE de 300 millions de doses d’un vaccin développé par l’université d’Oxford et la société AstraZeneca.

Samedi, le ministère allemand de la Santé a annoncé que l’Allemagne, la France, les Pays-Bas et l’Italie s’étaient entendus avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca pour garantir la fourniture à l’UE de 300 millions de doses d’un éventuel vaccin contre le coronavirus dès qu’il sera prêt.

La Commission européenne avait défendu vendredi l’idée auprès des pays de l’UE de se regrouper pour garantir un accès privilégié à un futur vaccin. Elle plaidait notamment pour la mise en place de contrats d’achats anticipés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct