BD: Le gorille Guarnido a bonne mine

Les mésaventures du Siècle d’or espagnol des «
Indes fourbes
», où Juanjo Guardino se joue du faquin Don Pablos de Ségovie...
Les mésaventures du Siècle d’or espagnol des « Indes fourbes », où Juanjo Guardino se joue du faquin Don Pablos de Ségovie... - Guarnido/Delcourt.

Hercule du dessin et de la couleur, Juanjo Guarnido a tout tété de la virtuosité graphique de la Marvel et des studios Disney. Au feu naissant de sa carrière, dans les années 1990, l’artiste adulait l’incroyable Hulk, caché sous le paletot du physicien Bruce Banner, ou Angel, le mutant blond des X-Men.

L’artiste peintre, formé aux Beaux-Arts de Grenade, a bombardé des couvertures de son talent pour Planeta De Agostini, l’éditeur espagnol des superhéros. La puissance et la liberté de mouvement de son crayon ont rendu Disney dingo et Juanjo Guarnido s’est retrouvé embarqué dans l’animation du Bossu de Notre-Dame , de Tarzan , de l’empire perdu de L’Atlantide

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct