L’accumulation des jours de congé risque de poser problème en fin d’année

L’accumulation des jours de congé risque de poser problème en fin d’année
Polet

De nombreux travailleurs mis au chômage temporaire en raison de la crise du coronavirus prennent beaucoup moins de jours de congé que l’année dernière notamment. Cette situation ne sera pas sans poser problème à la fin de l’année, estime l’Union des Classes moyennes.

L’organisation patronale prend l’exemple des vacances de Pâques pour illustrer la problématique. «Sur les deux semaines du congé de Pâques, les employeurs UCM ont déclaré 52% de jours de congé en moins que l’année dernière.»

«Beaucoup d’ouvriers et d’employés, à la reprise du travail, se retrouvent avec un nombre plus élevé que d’habitude de jours de vacances à prendre avant la fin de l’année. C’est une situation embarrassante pour les entreprises, qui ont besoin de mettre les bouchées doubles d’ici la fin de l’année pour récupérer une partie des pertes du confinement et éviter autant que possible les licenciements», affirme l’UCM dans un communiqué diffusé dimanche.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct