Les cinq défis de Thierry Bodson à la FGTB

Les cinq défis de Thierry Bodson à la FGTB
Belga.

ANALYSE

La course à la présidentielle de la FGTB est lancée. Et elle est déjà terminée : Thierry Bodson est le seul candidat déclaré à la succession de Robert Vertenueil. Rien de surprenant tant le secrétaire général de l’Interrégionale wallonne du syndicat socialiste fait l’unanimité. Ce mardi, le bureau fédéral va acter cette situation et probablement lancer l’appel à candidatures pour lui succéder à Namur. La semaine passée, le nom de Jean-François Tamellini, actuel secrétaire fédéral de la FGTB, était cité sans que l’intéressé ait confirmé une quelconque intention. Pour Thierry Bodson, la voie s’annonce royale jusqu’à son entrée en fonction officielle (pour deux ans, le temps d’achever le mandat en cours) en septembre. Mais les défis, eux, sont immenses. En voici la liste non exhaustive.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct