Les matches de légende des Diables rouges: l’heure de gloire de Nacer Chadli et Philippe Albert contre le Japon en 2018 (vidéo)

Dans les dernières secondes des arrêts de jeu, Chadli envoie les Diables en quart de finale.
Dans les dernières secondes des arrêts de jeu, Chadli envoie les Diables en quart de finale. - Belga

«  Inui, c’est le cas de le dire, c’est inouï. » Le jeu de mots de Rodrigo Beenkens lâché à l’antenne, un parmi tant d’autres dans son large répertoire, aurait pu faire sourire s’il ne tombait pas, à cet instant, dans la minute qui aurait pu rester comme la plus douloureuse de l’histoire des Diables rouges. 52e, l’attaquant japonais d’Eibar jette un froid sur la Belgique tout entière. 0-2, le scénario semble se répéter, deux ans après la débâcle face aux Gallois. « Il va falloir un miracle… »

Le commentateur vedette de la RTBF, emporté ce soir-là par ses émotions, ne sait pas encore que, comme les joueurs, son acolyte Philippe Albert va toutefois marquer de son empreinte (ou plutôt de sa voix), ce huitième de finale au suspense insoutenable et à l’épilogue improbable.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct