lesoirimmo

Discrimination: une école à deux vitesses

Image=d-20200602-GGEPA7_high
Mathieu GOLINVAUX.

Les premières expériences de racisme sont vécues à l’école, dès les petites classes. C’est en tout cas ce qui ressort des témoignages recueillis dans l’étude sur les afrodescendants menée par la Fondation Roi Baudouin entre 2016 et 2017. Un racisme émanant des autres enfants qui « s’exprime via des blagues, des insultes et des remarques associant la couleur de la peau dite “noire” ou “brune” à la saleté, la bêtise, l’infériorité ou encore l’animalité : “sale nègre”, “espèce de sauvage”, “singe”, “retourne dans ton pays », “macaque”, “t’es sorti de la cheminée”, “t’es moche”, “sale Noir”, etc. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct