Des contrôles de police discriminatoires? Un profilage ethnique difficilement objectivable

Des contrôles de police discriminatoires? Un profilage ethnique difficilement objectivable
Photo News.

Dans son enquête sur les afrodescendants, la Fondation Roi Baudouin relève que 80 % des 800 sondés affirment avoir été victimes d’une discrimination fondée sur leur couleur de peau ou leur origine. Si la majorité des signalements pointent l’école, 14 % des expériences de racisme évoquées étaient liées à la police.

La question du profilage ethnique – le fait de mener un contrôle policier fondé sur le seul critère des origines ou religion supposées de la personne –, officiellement interdit, a été longuement interrogée dans un rapport d’Amnesty international Belgique en 2018, donnant suite à un travail parlementaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct