Le vaisseau Trinkhall prend enfin la mer

Une architecture tout en douceur et en lumière du bureau Beguin-Massart.
Une architecture tout en douceur et en lumière du bureau Beguin-Massart. - P. Schyns-Sofam

Ce devait être une mise à l’eau en fanfare mais le 19 mars, le Trinkhall est resté à quai, victime du Coronavirus. Pourtant, depuis trois ans, les travaux avaient transformé radicalement l’ancien Mad Musée en un bâtiment moderne, lumineux, attirant les regards au cœur du Parc d’Avroy. Un nouvel espace artistique enfin en fonction après des années d’attente. « Les travaux ont débuté en 2017, sourit Carl Havelange, directeur des lieux. Mais le concours d’architecture avait été remporté dès… 2008 par le bureau Beghin-Massart. Il a ensuite fallu attendre dix ans avant de lancer le chantier par manque de subventions. Et quand enfin tout était prêt, le Covid est arrivé ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct