Pas de commission d’enquête sur les maisons de repos en Wallonie

Les députés wallons sont d’accord sur le principe d’une évalutation de la gestion de la crise mais pas, pour l’instant, sous forme de commission d’enquête.
Les députés wallons sont d’accord sur le principe d’une évalutation de la gestion de la crise mais pas, pour l’instant, sous forme de commission d’enquête. - VDNPQR

Trop long, trop lourd, trop incertain. Voilà les principaux arguments avancés par les partis de la majorité wallonne (MR, PS et Écolo) pour rejeter la proposition de résolution déposée par le PTB visant à « instituer une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 au sein des maisons de repos en Wallonie. » Amenée ce mardi en commission de l’action sociale et de la santé du Parlement de Wallonie par le député wallon Germain Mugemangango, la proposition a été largement discutée et finalement rejetée au terme d’un vote au cours duquel les députés de la majorité (MR, PS et Écolo) s’y sont opposés. Le CDH, représenté par le député François Desquesnes, a largement défendu l’idée d’une commission d’enquête mais s’est tout de même abstenu, ne soutenant pas la « tonalité » de la proposition déposée par le PTB. Les députés ont en effet reproché au PTB de vouloir instaurer une sorte de « chasse aux sorcières » alors que la gestion de la crise est toujours aiguë.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct