Croire au complot, c’est de gauche ou de droite?

Croire au complot, c’est de gauche ou de droite?
Photo News

Quel est le portrait-robot du complotiste ? Selon Rudy Reichstadt, fondateur de Conspiracy Watch, on retrouve un certain nombre de variables. Le niveau d’études : moins on est diplômé, plus on y croit. Le niveau de vie, qui suit la même courbe. L’âge : plus on est jeune, plus on y croit, « sans doute parce qu’ils ont été socialisés politiquement à une époque où on était plus exposés à ce type de contenus ». D’ailleurs, quand on s’informe prioritairement sur les réseaux sociaux, on aurait statistiquement plus de chance de croire aux théories du complot. La variable politique est déterminante. Selon une étude menée en mars par Conspiracy Watch, l’Ifop et l’Institut Jean Jaurès, 26 % des Français pensaient que le virus avait été créé en laboratoire. Les sympathisants du Rassemblement national étaient 55 % à le croire. « C’est la seule sympathie politique pour laquelle non seulement on a un score aussi élevé, mais surtout au-dessus de la moyenne. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct