Visa pour la Flandre: les politiques ont peur? Pas tous, pas toutes

Visa pour la Flandre: les politiques ont peur? Pas tous, pas toutes

La peur, le manque de courage : c’est l’accusation qu’expriment nombre de commentateurs face à la pauvreté des propositions politiques mises sur table dans le post-Covid. L’éditorialiste Het Laaste Niews, Isolde Vanden Eynde, frappe dur après la suggestion émise par le duo Magnette-Rousseau : « Encore aujourd’hui, 13 mois après les élections et une crise de santé majeure, venir avec une étape intermédiaire, témoigne d’un manque de courage. (…) L’angoisse paralyse le pays. Ils ont tellement peur, Madame, Monsieur. En Flandre, de l’extrême droite, en Wallonie, de l’extrême gauche. (…) Un cabinet minoritaire est une offre au rabais. Le sens du compromis, qui a formé des tas de gouvernement en Belgique fédérale, qui a fait notre réputation internationale et donné deux présidents européens, est perdu. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct