Les ventes de voitures encaissent une forte décélération

Ce n’est qu’assez timidement que les consommateurs reviennent dans les showrooms. Certaines concessions assurent cependant connaître un bon redémarrage.
Ce n’est qu’assez timidement que les consommateurs reviennent dans les showrooms. Certaines concessions assurent cependant connaître un bon redémarrage. - Belga

C’est une conséquence économique directe et brutale de la crise du Covid-19 : à en croire Traxio qui les fédère, les concessionnaires auto ne voient pas la foule se presser – c’est un euphémisme – dans leurs showrooms rouverts au grand public depuis le 11 mai dernier. « Pour la vente de véhicules neufs, le rythme de la reprise est assez lent. C’est une rentrée sous le signe de la prudence », assure Philippe Rylant, porte-parole de Traxio. « La priorité des consommateurs n’est certainement pas d’aller acheter une nouvelle voiture », confirme Jean-Marc Ponteville, porte-parole de D’Ieteren, importateur exclusif du groupe VW en Belgique, qui évoque « une prudence tant des particuliers pour leur voiture personnelle que des entreprises pour leur flotte de véhicules ». La raison, on s’en doute, tient en un mot : incertitude.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct