Coronavirus: un plan d’urgence pour les maisons de repos prêt depuis 14 ans, sans être mis en pratique

Coronavirus: un plan d’urgence pour les maisons de repos prêt depuis 14 ans, sans être mis en pratique

Masques buccaux et gel hydroalcoolique, accent mis sur l’hygiène des mains, formation supplémentaire et soutien du service de gériatrie des hôpitaux voisins. Ces recommandations ont été rédigées il y a 14 ans. C’est ce que rapportent Het Nieuwsblad et De Standaard jeudi.

En 2006, à la demande du gouvernement, un groupe de travail composé d’universitaires avait déjà élaboré une proposition pour le « contrôle des infections associées aux soins dans les maisons de retraite et de soins ». En d’autres termes, que se passerait-il si une épidémie se déclarait ? « Cela coûterait en moyenne 20.000 euros par institution », explique le professeur Jan De Lepeleire (KU Leuven), qui était à l’origine de l’initiative à l’époque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct