Pensions alimentaires impayées: les avances accessibles pour tous

95
% des demandes auprès du Secal sont introduites par des femmes.
95 % des demandes auprès du Secal sont introduites par des femmes. - Belga.

Le Secal. Pour beaucoup, le « service des créances alimentaires », créé en 2003 et lié au SPF Finances, reste un grand inconnu. Ce service, qui permet d’obtenir des avances sur les pensions alimentaires impayées par l’ex-conjoint (95 % des demandes adressées à ce service le sont par des femmes) et qui va récupérer l’argent auprès du débiteur, vient pourtant de passer un cap historique. Ce mercredi, en commission Finances de la Chambre, une proposition de loi visant à supprimer le plafond de revenus pour y avoir accès, a été adoptée en deuxième lecture. Le texte, porté par le PS, a été soutenu par tous les partis, à l’exception de la N-VA et du Vlaams Belang. Jusqu’ici, il fallait en effet gagner moins de 2.200 euros pour avoir accès à ce service. Ce plafond avait déjà été augmenté l’an dernier, passant de 1.800 à 2.200 euros nets par mois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct